mercredi 9 janvier 2013

Le Grand Canal de Versailles n'est pas un Pied-Tendre...

Que l'on entre à cheval dans la résidence, soit. Que l'on casse le mobilier, soit. Que l'on tire des coups de feu dans le salon, soit ... Mais que l'on crache sur le tapis, ça je ne l'ai jamais vu, même chez le Comte de Hampchester 18e du nom !!!
(René Goscinny, Le Pied-Tendre, 1967)
Le Grand Canal de Versailles
Axe Nord-Sud
Ifs taillés selon les dessins d' Alexander Edward 

Alexander Edward,  Dessins de Topiaires, 1705 -
D'après nature - Petit Parc de Versailles
Le tour du Grand Canal de Versailles est de loin ma promenade préférée dans un jardin. Le Grand Canal est malgré tout (grandeur, anamorphose) d'une simplicité remarquable, d'une simplicité solide : Allée, arbres, pelouse, eau ... et ça se répète à l'infini ... Allée, arbres, pelouse, eau ... Allée, arbres, pelouse, eau ... Allée, arbres, pelouse, eau etc. ... Cette promenade, je la commence toujours à partir du Grand Trianon dans le sens contraire des aiguilles d'une montre ... elle est toujours nostalgique… et oui !  Moi,  je suis de Trianon ... Trian' comme on disait.  Mon grand-père allait la nuit couper du bois dans le Grand Parc pendant la guerre... Mes parents et leurs copains semaient les gardiens en sautant le Saut-de-loup du Hameau de la Reine ... Moi, bien plus sage, je me souviens d’une Madame Debré qui vendait des Orangina face au Petit Trianon. … Allée, arbres, pelouse, eau ... Allée, arbres, pelouse, eau ... Brutalement, sans explication,  le rythme est perturbé par un contretemps d’ifs ridiculement taillés, des ifs précieux, des ifs maniérés … C’était peut être comme ça au XVIIe siècle mais on s’en fiche nom de dieu !! …  Versailles est un Domaine pas une cour d’hôtel … Qu'on me vire ces ifs aux allures de Pied-Tendres …  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire