jeudi 26 décembre 2013

Le French microclimat ...

Il est aisé de souhaiter un lieu aux champs accomply de toutes commoditéz cest à dire qu'il soit beau et bon, ou le Ciel et la Terre s'accomodent ensemble pour faire un beau & bon Climat, mais d'autant que Dieu veut que l'homme se contente des lieux quil luy a donnez, il est raisonnable que les prenant de sa main tels qu'ils sont il s'en servît le mieux qu'il lui sera possible taschant par artifice et dilligence suppléer aux deffauts qui se rencontrent. Je suis d'advis que ceux qui ont des Jardins s'y plaisent en quelque Climat que ce soit et se contentent de leurs honnestes facultez, et ne rejetter les incommoditez, parce que le bon Jardinnier peut remédier ou il verra que la nature manquera y apportant l'artifice de Science expérience et dilligence dont le fondement est la bénédiction de Dieu qui récompense en lieux le travail du jardinnier non négligent.

(Claude Mollet, Théâtre des plans et jardinages contenant des secrets et des inventions incognuës à tous ceux qui jusqu'à present se sont meslez d'escrire sur cette matière, avec un traicté d'astrologie, propre pour toutes sortes de personnes et particulièrement pour ceux qui s'occupent à la culture des jardins, 1652)

Vue et perspective du Jardin potager de Versailles fait par Aveline avec privilège du Roy - XVIIe siècle

L'organisation des murs à pêche de Montreuil - IGN 1921


Le parterres en creux du Château Dauphin à Pontgibaud

Les parterres entourés de hêtrilles* à Cordes près de Orcival en Auvergne
Hêtrille : palissade en  Hêtre
Charmille: palissade en Charme
Les clos masures sur trois rangées du domaine de bailleul - XVIIIe siècle
Les clos masures de Bailleul de nos jours 
notez l'échelle et les distances de plantation

Un microclimat désigne des conditions météorologiques d’une zone géographique réduite qui diffèrent du climat général... Une collègue, allemande, me dit un jour " les français et leur microclimat" ... Elle a bien raison, je ne l'avais jamais remarqué, et pourtant, nous jardiniers, sommes souvent en première ligne ... 

Un Normand me demande : "Tu crois que je peux planter un olivier chez moi ? " 
Je réponds "N'est-ce pas un peu humide ? En Normandie ? Pour un Olivier ?" 
"Mais non, ailleurs en Normandie oui, mais chez moi il ne pleut pas, c'est un microclimat" ??? Je dois avoir à peu près ce type de propos en Alsace, en Charente, en Picardie et je ne parle pas de la Bretagne ...
Dans certains coins d’Auvergne, ils ont des microclimats qui font froid dans le dos " Chez nous coco deux saisons : l'hiver et le 15 août" ... Ouf!!! Le Corse que je suis, se marre bien ... Le seul climat digne de ce nom est le climat méditerranéen, c’est évident ... le reste c'est du mauvais temps ... Bien que, dans ma région de Corse, le Niolo, nous avons nous aussi un microclimat ... les gens de la côte nous disent "Vous êtes bien La Haut, il fait frais ..." 
La création de microclimats artificiels dans les jardins est bien la preuve que notre amie allemande n'a pas tout à fait tort ... voire franchement raison ...  Pourquoi créer un microclimat artificiel si l'on bénéficie déjà un microclimat naturel ?? J’ai mis ici en photo parmi les plus spectaculaires : Les murs à pêches de Montreuil, le potager du roi à Versailles, les parterres de Pontgibaud et de Cordès et peut-être mon préféré : les clos masures du domaine de Bailleul dans le pays de Caux. Des gigantesques brise-vents composés de hêtres … certains sont écartés de 90 centimètres … Les hêtres ne subissent pas l’effet de la concurrence et poussent droit comme des charmes (jeu de mots).
Les plans anciens montrent trois rangées, j’en ai comptées deux à Bailleul. Était-ce gérable à trois rangées ??? Est-ce gérable à deux rangées ??? Si, par malheur, une brèche se crée dans le dispositif, le colmatage est périlleux … Nous sommes ici dans une gestion d’ensemble et non dans la gestion d’une somme d’individus ... comme pour les alignements. En regardant ces clos-masures, je ne peux m'empêcher de rire en pensant que certains préconisent encore d’écarter les arbres pour leur bien-être … ils ne sont jamais allés en Pays de Caux … où il ne pleut jamais d’ailleurs ... et vous savez pourquoi …

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire