mercredi 31 octobre 2012

Parlez moi de restitution et je vous fous mon poing sur la gueule ...

Fi des chantres bêlant qui taquinent la muse érotique
Des poètes galants qui lèchent le cul d'Aphrodite
Des auteurs courtois qui vont en se frappant le cœur
Parlez-moi d'amour et je vous fous mon poing sur la gueule
Sauf le respect que je vous dois
(Georges Brassens, Sauf le respect que je vous dois, 1972)

Le parc de Champs-sur-Marne  : Le jardin régulier de 1700 et le jardin irrégulier de 1825
Je sais, je suis pathologiquement anti-restitutioniste ... voire névrosé … Parlez moi de restitution et je vous fous mon poing sur la gueule, sauf le respect que je vous dois …oserais-je dire ... La question du jour ??? : Doit-on aussi restaurer les jardins ? La restauration est-elle compatible avec le jardin ? avec la grande histoire des jardins ... La meilleure réponse à toute question d’intervention sur un jardin ne serait elle pas le projet …? Vous savez ce projet qui à la fois redonne de la force aux structures, répare ce que nous voulons garder à jamais et emmène le jardin vers de nouveaux horizons … Parce que quand même ..  si l’on veut être très historique quand on intervient sur un jardin historique, il semble que seul le projet est historique et a le pouvoir de conserver les jardins … à plus, avec la preuve en image ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire