vendredi 5 octobre 2012

Camille Pissarro et Edouard André ...

La forme du plan de la maison est donc motivée par la forme du terrain. Une allée d'arrivée, tracée en montant vers l'habitation, produira un effet excellent, surtout si les ondulations du sol sont variées en restant douces, et fournissent des oppositions de lumière et d'ombre par la projection des plantations sur les pelouses.

(Edouard André, Traité général de la composition des parcs et jardins, 1879)

Camille Pissarro, La Brouette, verger, 1881 -  Edouard André,  jardin de Montertreau 


Camille Pissarro, Les Coteaux de l'Hermitage, Pontoise,1867 -  Edouard André,  jardin de Montertreau 

Camille Pissarro m'émeut ...  Devant Pissarro je suis là ... tout chose ... rien d'original me direz-vous ...  Certes ... Passons ...  Pissarro est aussi un constructeur de paysage, comme Edouard André...  qui a influence qui ? le peintre ou le paysagiste ? je ne sais pas (je pencherais pour le peintre mais pas convaincu...) Regardez les deux tableaux de Pissarro et le jardin de Montertreau réalisé par André ... même construction ... même émotion ...  Pourtant, bizarrement, je suis loin d'être certain que l'un provoque l'autre ... il y a autre chose... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire