vendredi 8 juin 2012

Pauvre Tonino ! ...

Après avoir examiné la plupart des Auteurs, qui ont écrit sur l'Agriculture et le Jardinage, il ne s'en est trouvé aucun, qui se soit étendu sur la matière qu'on se propose de traiter. On s'égare aisément dans une route que personne ne nous a frayée. Les Ecrivains Latins et Italiens qui ont traité cette matière, sont remplis d'excellentes maximes qui regardent plus l'Agriculture que le Jardinage, et nous n'avons parmi nos François que deux ou trois Auteurs qui ayant parlé des beaux Jardins. Ces Auteurs n'ont fait qu'entamer, et pour ainsi dire, qu'effleurer cette matière ; les Desseins même qui accompagnent leurs Livres, sont d'un goût fort commun, et ne sont plus d'usage présentement. Les autres qui ont écrit de l'Agriculture, ont apparemment trouvé cette matière peu digne de leur plume ; les uns parlent de la Taille des Arbres fruitiers, de la Culture des Jardins potagers, du Jardin Botaniste, et de la propriété des Simples ; les autres du ménage des Champs, du devoir d'un bon père de famille, d'un Laboureur et d'un Fermier, de la Vigne et des Vendanges, de la Pêche, de la Chasse et de la manière de faire la Cuisine, et toutes sortes de Confitures, en quoi l'on voit la différence de cet Ouvrage d'avec les leurs.
(Antoine Joseph Dezallier d’Argenville. La Théorie et la pratique du jardinage,1709)

Edition 2003 par Acte Sud
J'ai lu Antoine Joseph Dezallier d'Argenville ... Lu et relu ...  je peux même affirmer, sans me vanter, être un grand spécialiste de son œuvre mais aussi de l’homme … comme je suis un scientifique, je prouve ce que j’avance … la preuve est dans le bouquin ... elle se trouve  dans les premières lignes présentées ici. J’ai ici la preuve de ce que jamais personne n’avait vu avant moi : Antoine Joseph était un petit garçon bien malheureux, jouant tout seul dans la cour de récré, que les grands bastonnaient régulièrement et qu’à cause de ça, il dénonçait ses petits camarades ... mon pauvre Tonino! Je suis le seul à t’avoir compris…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire