mardi 1 octobre 2013

Calendrier du Bon Jardinier de 1947 : Octobre ...

Le Calendrier du Bon Jardinier de 1947 est signé Eugène Laumonnier et Maurice Marcel

En octobre la moyenne mensuelle s'abaisse encore; on arrive rapidement à l'arrière-automne biologique. Pour marquer cette saison, on considère le moment où les feuilles changent de couleurs en perdant leur vert. Les espèces typiques sur lesquelles on base les observations sont : l'Érable plane (Acer platinoïdes Linné), le Tilleul à petites feuilles (Tilia cordata Miller), le Bouleau Blanc (Betula pubescens Ehrardt) et le Chêne pédonculé (Quercus pedunculata Ehrardt).
Les gelées blanches font plus ou moins rapidement leur apparition; à défaut de thermomètre à minima sur le sol on peut évaluer l'indice actinothermique minima de-3° à la destruction des feuilles de la Capucine (Tropæolum majus Linné) et à -5° les tiges des Dahlias (Dahlia variabilis Desfontaines).
Octobre est le mois où le jardinier doit rentrer les provisions d'hiver et être prêt contre tout abaissement prématuré de la température matinale. La disparition de ces plantes dans nos jardins indique aussi l'hivernage des adultes du Doryphore.


Tropæolum peregrinum
Nikolaus Joseph, Freiherr von Jacquin 
Plantarum rariorum horti caesarei Schoenbrunnensis..1797-1804

Potager. 

TRAVAUX GÉNÉRAUX. 
Repiquage sous cloche ou sous châssis des plants destinés au forçage : Choux-fleurs, Laitues et Romaines. Vers le 10, arrachage des Patates douces; séchage des tubercules dans un lieu à l'abri de la gelée et mise en stratification à sec dans du sable; les tubercules seront maintenus à une température de + 10° C. Continuer le blanchiment des Cardons, Chicorées et Scaroles. Terminer au plus vite la récolte des Pommes de terre tardives. En cave début du forçage de la Barbe de Capucin et de la Witloof. Lardage et gobetage des meules de Champignon.

SEMIS.  Les mêmes que le mois précédent.

Forçage. 
Terminer le rempotage des Fraisiers de culture forcée. Rempotage et surfaçage des arbres fruitiers en pots et des boutures de Vignes destinés à la culture forcée. Ciselage des Raisins en serre. Pose de paillassons sur les serres de Vignes de culture retardée; effeuillage des ceps en laissant le pétiole des feuilles. Sécher par un léger chauffage et une aération combinée, l'atmosphère des serres de culture retardée. Plantation de jeunes plants de Fraisiers sélectionnés pour pieds-mères. Aération abondante et pincement des Fraisiers de culture retardée.
Montage d'une couche d'hivernage (0,70) pour les jeunes plants d'Ananas. Mise en place dans la bâche de fructification des plants de 2 ans. Maintenir dans le compartiment des plantes prêtes à fructifier à une température de 17° à 20° et une chaleur de fond de 25° environ. Tuteurer les fruits dès qu'ils ont atteint la grosseur d'un œuf d'oie.
Début du forçage en pots des Haricots verts. Semis d'une saison de Concombres pour culture hivernale. Bouturage en serre à multiplication des pousses de Melons prises sur la dernière saison. Début du forçage de l'Asperge verte et blanche. Plantation sur vieilles couches de Laitue Crêpe et sous cloche de Romaine plate à cloche. Débardage des couches et mise en chaînes du terreau. Ramassage des feuilles pour la confection des couches.

Fruitier et verger. 

 Récolte des Poires et des Pommes dans la première quinzaine, variétés à épiderme fin et dans la seconde les variétés à épiderme rugueux. Aération des fruitiers. Récolte et rentrée du raisin. Commencer la préparation des trous pour les plantations et les remplacements. A la fin du mois début des plantations. Après la chute des feuilles, on peut commencer la taille des Poiriers et Pommiers. Pose de toiles devant les Vignes en espaliers destinés à la conservation sur le cep.

Pépinières.

Continuation du désonglettage des scions et enlèvement des ligatures des écussons de l'année. Palissage des prolongements des palmettes en formation. Arrachage et en-jaugeage des arbres pour la vente. Mise en stratification en terrines et sous châssis froids des noyaux de Prunier St-Julien et Damas Noir, Cerisier Ste-Lucie. Préparer par la taille des racines les jeunes arbres pour cultures en pots. Abriter avec de la litière ou des feuilles sèches les marcottes de Figuiers. Préparation du terrain pour les plantations d'Osiers. Récolte, triage, épluchage de l'Osier à palisser. Défoncement des carrés déblayés.


Jardin d'agrément.

 TRAVAUX DE PLEINE TERRE.
Le jardin change d'aspect même s'il n'a pas gelé, la fraîcheur des nuits et le ralentissement de la végétation donnent aux feuilles des arbres, diverses teintes allant du jaune, au rouge et au pourpre. Les massifs d'été à bout de floraison sont déplantés, labourés, ils reçoivent une autre garniture soit de Chrysanthèmes qui dureront jusqu'à la Toussaint, soit plantés directement avec les bisannuelles semées dans le cours de l'été : Giroflées ravenelles Myosotis, Oeillet de poète, Pâquerettes, Pensées, Viola cornuta. Soit encore d'oignons à fleurs à floraison printanière : Anémones, Jacinthes, Narcisses, Renoncules, Tulipes, etc... Mais il est une façon plus originale d'utiliser ces bulbes en les naturalisant dans les pelouses : Crocus, Narcisses, Scilles, etc... conviennent particulièrement.
L'époque est favorable pour faire les plantations de plantes vivaces surtout si le sol est léger et sec; la toilette des vieilles plantations est faite en rabattant toutes les tiges à 10 cul. du sol, sauf pour les espèces à feuillage persistant.
Bégonias, Cannas, Dahlias, Glaïeuls, Montbretias, sont arrachés pour laisser la place à des plantes de remplacement et pour être hivernés.
Les gazons subissent une dernière tonte. Labours d'automne, défoncements, ramassages de feuilles battent leur plein.

SERRES, BACHES ET ORANGERIE. 

Au 15 octobre toutes les plantes de serre froide et d'orangerie, doivent avoir par temps sec, réintégré leurs locaux d'hiver même s'il ne gèle pas, car la fraîcheur des nuits de même que la pluie froide font jaunir les feuilles. Dans l'orangerie réserver aux plantes toujours vertes, les emplacements ayant le plus de luminosité.
Les plantes des serres chaudes et tempérées ont quitté leur lieu de séjour estival en orangerie ou en serre froide pour regagner leurs cantonnements d'hiver ou forcément elles seront plus à l'étroit. La nuit le chauffage sera commencé pour combattre l'humidité. L'ombrage des vitres par badigeonnage des vitres sera supprimé. Les couches de tannée des serres chaudes auront été remaniées, car la chaleur de fond est aussi indispensable que la chaleur atmosphérique. Rentrer en serre froide les Œillets doubles à grosses fleurs de même que les arbustes à forcer : Deutzia, Hoteia, Hortensia, Lilas, etc., ils y resteront jusqu'au moment où ils seront rentrés progressivement en serre chaude pour assurer une floraison échelonnée.
Quelques bouturages et greffages (Camellia en fente) peuvent être faits si l'on possède de la chaleur de fond. Les Chrysanthèmes à la grosse fleur sont mis sous abris mobiles ou rentrés en serre.
A la fin du mois, les oignons à fleurs rempotées et mis sous châssis froids sont rentrés en serre tempérée par saisons successives.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire