vendredi 28 septembre 2012

J'ai vu Liancourt ...

Sans doute l'histoire des jardins est-elle particulièrement marquée par la notion d'ordre. C'est au jardin — au jardin seulement — que la nature est donnée à lire suivant un ordre particulier. Ailleurs, dans le paysage agricole, la nature est contredite de façon radicale. Et si le paysage n'est pas agricole on dit qu'il est sauvage, ce qui exclut la notion d'ordre. L'ordre du jardin est visuel. Il est saisissable par la forme. Le vocabulaire qui s'y rat­tache est très précis : bordures, haies, parterres, allées, marquises', etc., il vise à désolida­riser les éléments qui, dans la nature, se chevauchent confusément. Ainsi, l'ordre est-il en même temps une apparence, un contour des formes, une surface ou une architecture. Tout ce qui s'en éloigne est désordre. D'où les techniques de maintien de cet ordre : taille, tonte, élagage, désherbage, tuteurage, palissage, etc. Tout se passe comme si, jusqu'à présent, l'ordre avait été perçu seulement par l'extérieur des phénomènes — leur aspect — et comme si celui-ci ne devait jamais changer.
(Gilles Clément, Le jardin en mouvement, 1994)

Le parterre et les reste des deux bassins 
de Liancourt et son environnement
Les restes du bassin 18e siècle
Les restes du bassin 17e siècle détruit au 18e
Passe-pied en brique et banquette de gazon .... et interprétation
Après le déchaînement de mail pour sauver le jardin 17e siècle de Liancourt, j'ai décidé d'aller voir ... et comme disait quelqu'un de bien moins célèbre que moi ... vidi ... J'avais dormi à Liancourt, dans l'hôtel juste en face et je ne me souvenais pas d'avoir vu ne serait-ce qu'une particule de jardin ... Oui, je sais sur Google on voit des trucs ... mais sur place nenni ... Alors pourquoi ce déchaînement de mails pour sauver un Liancourt qui n'existe plus ? Surtout qu'il était prévu à la place du parterre (et non du jardin) .... Un jardin ... décidément il y a des trucs que je ne comprends pas. Sur place, bien sur, c'est intéressant ... c'est toujours intéressant des fouilles archéo ...  des questions pas beaucoup de réponse ...un bonheur ... Comme ce passe-pied en brique avec banquette présumée en gazon bordant une sorte de berceau ... drôle de conception ... Le bassin 17e est surprenant, il a plus l'allure d'un bassin 16e comme quoi on a encore beaucoup de travail ... et les restes de Liancourt méritent d'être étudiés intelligement ... 
Ceux qui iront voir sur place regarderont l’environnement, regarderont ce qui reste du jardin, ce qu’est devenu le jardin et trouveront peut être normal que la commune souhaite un jardin de notre temps avec des usages de notre époque… parce que franchement, je ne vois pas quoi restituer ; quoi restaurer ; quoi faire à part un jardin contemporain … Un copier/coller du plan historique? ah oui ! bonne idée ! je n'y avais pas pensé ... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire