lundi 25 février 2013

Les allées d'arbres dans le paysage ...

Pour faire face à l'augmentation du trafic automobile, les chantiers autoroutiers se multiplient, on élargit les routes existantes, on "rectifie" les virages. Et ce faisant, on fait table rase des arbres. Dès 1928, ces travaux sont dénoncés dans la presse suédoise, où ils sont assimilés ... à du vandalisme.  Mais c'est surtout après-guerre que, dans l'Europe de l'Ouest, on assiste à l’hécatombe. Dans l'Europe de l'Est, le taux de motorisation ayant explosé à son tour dans les années 1990, il est à craindre que les abattages massifs y menacent désormais ce qu'il reste véritablement du patrimoine européen. La comparaison entre l'ex-Allemagne de l'Ouest et l'ex-Allemagne de l'Est, longtemps préservée,  permet de percevoir concrètement les effets dévastateurs des politiques d'aménagement passées : alors qu'elle est environ 2,5 fois plus vaste, le linéaire de doubles alignements y est aujourd'hui près de 5 fois moins important qu'à l'Est (5 200 km contre 23 000 km). En France, le département de Seine-et-Marne, pourtant parmi les plus attentifs à son patrimoine, compte aujourd'hui à peine un dixième (17 500) du nombre d'arbres qui bordaient ses routes à la fin du 19ème siècle (200 000).
(Chantal Pradines, Infrastructures routières : Les allées d'arbres dans le paysage, 2009)


Lire le rapport 


Alignement d'accès au Château de La Cosse
Alignement devenu mixte à Lagoy
Alignement très dense à Miromesnil
Reste d'alignement à Vaux


J'aime les alignements, j'en ai parlé l'année dernière ... c'est un élément de composition du territoire ... en relisant ce rapport de Chantal Pradines pour les besoins de ce blog, en regardant les photographies des jardins que j'ai visités, je me dis, qu'ils soient le long des routes, le long des allées... pas un pareil ...  mais comment se fait-il que les alignements soient tous si différents et pourtant tous conçus plus ou moins à l'identique ? ... Mais heureusement, bientôt il n'y en aura plus ... Ouf! on a eu chaud ... Trop de beauté doit sûrement nuire à quelque chose ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire