jeudi 27 septembre 2012

Et les autres ...


Vous êtes bien pessimiste dans l'avenir de l'humanité ... 
(Lionel Jospin s'adressant à moi, 1997)
Plantation de l'Orme Jospin
Pas grand-chose à dire sur les autres plantations, je dirais que la tradition telle qu’on la connait a réellement débuté avec Rocard, je me souviens d'Edouard Balladur avec un sourire malicieux  faisant piocher les membres importants de son cabinet et ponctuant d’un "pas fameux " … Mais celui qui m’a le plus étonné est Lionel Jospin avec son clone 742 de l’INRA … un Orme résistant à la graphiose (j’en ai parlé) avec Jospin il faut du solide, du symbole, du politique… et une bonne idée ...  C'était une idée magnifique mais aussi  une belle petite aventure que nous avons eue avec le responsable des pathologies forestières de l’INRA Nancy. Nous voilà,  lui, devant fournir un arbre élevé pour subir des tests et inoculations du Graphiums ulmi et moi héritant d’un arbre affreux et quasiment in-transplantable … En fait ce clone 742 est devenu l’Orme Vada … et mon collègue de l’INRA me disait que celui de Jospin avait été le premier à être planté dans un jardin … pas mal non ! Être le premier à planter une nouvelle variété … je parle de Jospin pas de moi … Mais cette histoire ne s’arrête pas là ... j’ai eu la chance et l’honneur de faire visiter le parc de Matignon à Mireille Jospin, la mère de Lionel, ce n’est rien de dire que c’était une femme admirable mais avec elle, il y avait quelque chose de pas ordinaire à Matignon … Elle ne  parlait pas du premier ministre elle parlait de son fils … et nous voilà arrivé devant le fameux orme. A coté des autres arbres de premier ministre il faisait un peu rachitique et cela n’a pas échappé à Mireille Jospin qui me dit "Mais pourquoi celui de mon fils est tout petit ?"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire