mercredi 28 décembre 2011

Vide et plein au Domaine du Château d’Avignon ...

Nous nommerons "vue" l’espace découvert et agréablement encadré à l’extrémité duquel le regard est attiré par un motif ornemental.
(Edouard André, Traité général de la composition des Parcs & Jardins, 1879)

Au Domaine du Château d’Avignon, nous sommes probablement en présence du plus beau découvert du territoire. Ce "vide" de plusieurs hectares, une grande prairie irriguée par les eaux du Petit-Rhône, associé aux bosquets, "le plein", sont la mise en scène du jardin. Pour comprendre le lieu, il faut faire le tour de la prairie. Comme dans un travelling cinématographique, la vue sur le château se découvre petit à petit… Belle scénographie !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire