vendredi 20 janvier 2012

Le Jardinier doit estre jeune, soigneux, diligent et assidu...

Le Jardinier doit estre jeune, soigneux, diligent et assidu. Il faut qu'il sçache la région et les effets, au moins, des quatre vents principaux pour faire le discernement d'une bonne situation. Quelque intelligence des ordres de l'Architecture luy est nécessaire pour former la figure d'un Plan et compasser régulièrement les planches d'un Parterre. Il dit aussi connoistre parfaitement toutes sortes de fleurs, pour les sçavoir placer dans les endroits qui leur sont propres. La conduite de la Lune dans son croissant, sa plénitude et son décours est une leçon qu'il doit bien avoir étudiée, car c'est par là qu'il apprend les termes qui sont propres à semer et à planter. Outre ces connoissances pour la pratique de sa profession, il doit avoir fait provision de tous les outils et instrumens qui sont à l'usage du Jardin, qui sont pour faire grossièrement le détail, une bêche, une paële, une pieuche, une serpe, un rasteau, une règle, des cordeaux et une équaire ; deux cribles, un gros pour les oignons et un fin pour les graines; un marteau, un arrosoir et quelques cloches de verre ou de terre cuite, sans ouverture par le haut, avec lesquelles dans les grandes chaleurs de l'été on couvre quelques plantes délicates qui craignent la trop grande ardeur du Soleil; le couteau et la scie pour enter et généralement toutes les commoditez requises pour la culture et la propreté du Jardin. Toutes lesquelles choses il doit serrer dans quelque endroit proche afin de s'en servir au besoin.

(Sieur MORIN, Nouveau traité pour la culture des fleurs qui enseigne la manière de les cultiver, multiplier et les conserver selon leur espèces, avec leur propriétés merveilleuses et les vertus médicinales, 1674)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire