mardi 13 mars 2012

Portrait ...

Il n'y a pas jusqu'à de pauvres Jardiniers qui, quittant la bêche et le rateau, se mêlent de donner des desseins de Jardins où ils n'entendent rien. Ceux qui malheureusement s'adressent à eux sont exposés à faire beaucoup de dépenses pour planter un Jardin de mauvais goût; il ne coûte pas plus certainement d'exécuter un beau dessein, qu'un mauvais: ce sont toujours les mêmes arbres, les mêmes plants, qui ne font un méchant effet que par leur mauvaise disposition.  
Antoine Joseph Dezallier d’Argenville. La Théorie et la pratique du jardinage,1709)




Ange-Jacques Gabriel 1698 - 1782

Premier Architecte du Roi
Le projet pour Compiègne de Ange-Jacques Gabriel 1755, partiellement réalisé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire