jeudi 15 mars 2012

Brillant Berthault ...


La Demi-Lune à l’extérieur du jardin étant d'un diamètre beaucoup trop grand, détruisait pour cette raison l’harmonie des proportions de tous les détails qui l'entouraient. Je l'ai donc restreinte à toute la largeur de la grille.
(Louis-Martin Berthault au Baron Costaz, 1811)

 

Projet pour le jardin de Compiègne, Louis-Martin Berthault, 1811

Lorsque Louis-Martin Berthault hérite en 1811 du projet de jardin de Compiègne, il intervient sur un projet inachevé de 1755 d'Ange-Jacques Gabriel. (voir Portrait) Le plan ci-dessus est le premier projet de Berthault présenté à l’Empereur Napoléon 1er. Il lui fera retravailler les bosquets réguliers de chaque coté de la rampe dans le style irrégulier …. (à mon avis grosse erreur, mais nous y reviendrons un autre jour) Ici, sur ce plan, c'est la représentation de la Demi-Lune qui m’intéresse. Louis-Matin Berthault l'intègre dans le Petit Parc alors qu'elle se situe hors des murs. (regardez la continuité des bosquets) La Demi-Lune qui est la grande organisatrice du territoire (nous le verrons demain) devient partie intégrante du jardin. Berthault, le grand paysagiste méconnu, nous rappelle ici brillament,  que le jardin est effectivement le centre du territoire …

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire