lundi 9 février 2015

Noisiel ...

Les moments les moins troublés de mon existence sont ceux que j'ai passés à Noisiel, chez cette femme dont les paroles et les sentiments n'entraient dans votre âme que pour y ramener la sérénité. Je les rappelle avec regret ces moments écoulés sous les grands marronniers de Noisiel! L'esprit apaisé, le cœur convalescent, je regardais les ruines de l'abbaye de Chelles, les petites lumières des barques arrêtées parmi les saules de la Marne.
Le souvenir de madame de Lévis est pour moi celui d'une silencieuse soirée d'automne. Elle a passé en peu d'heures ; elle s'est mêlée à la mort comme à la source de tout repos. Je l'ai vue descendre sans bruit dans son tombeau au cimetière du Père-Lachaise; elle est placée au-dessus de M. de Fontanes, et celui-ci dort auprès de son fils Saint-Marcellin, tué en duel. C'est ainsi qu'en m'inclinant au monument de madame de Lévis, je suis venu me heurter à deux autres sépulcres; l'homme ne peut éveiller une douleur sans en réveiller une autre : pendant la nuit, les diverses fleurs qui ne s'ouvrent qu'à l'ombre s'épanouissent.
(François René Chateaubrian, Mémoires d'outre-tombe, 1849)


Carte Etat Major 1819 - Champs et Noisiel ( en brun la limite historique de séparation)


Plan cadastre 1825 par Bussery, géomètre - Champs et Noisiel 

Compagnie Aerienne française (CAF)  vue de l'usine Menier, le chateau et le parc de Noisiel, 1923


Compagnie Aérienne française (CAF)  vue de l'usine Menier, le château et le parc de Noisiel, 1923. Certes la photo est belle et le site intéressant ... Le jardin en revanche est un un peu convenu...
1929 - Compagnie Aérienne française (CAF) vue du château et du parc de Champs fraichement restauré par les Duchêne. Au loin le château de Noisiel. L'ensemble correspondant à l'ancienne emprise du domaine du Duc de Levis ... 180 hectares. Le carré entouré d'arbres au premier plan est l'ancienne garenne du domaine de Champs

Le parc et le château de Noisiel par G de Pontalba (lithographie)
C'est sûr ... à force de chercher sur Champs on tombe sur Noisiel ... Le problème est que je n'ai absolument rien à vous raconter sur Noisiel ... Je trouvais ces photographies aériennes magnifiques et comme je suis un type franchement sympa, j'ai voulu partager avec vous ... une fois de plus ... pour vous sortir de l'ignorance. 
Si vraiment vous souhaitez approfondir vos connaissances sur ce lieu, vous lirez l'article de Marc Valentin dans l'ouvrage "Le temps des jardins" de Florence Colette -1992.

Sur la carte d'Etat Major de 1819, Champs est entièrement agri-cultivé ... Champs a subi la Révolution de plein fouet. (Mais moins que la pauvre propriétaire Henriette Françoise de Marbeuf condamnée pour trahison par Antoine Fouquier-Tinville. Elle aurait désiré l'arrivée des Prussiens en France ce qui n'est jamais bien vu dans notre pays. Elle sera finalement guillotinée en 1794 ) Je reprends ... Champs est devenu bien national...  Le très grand jardin du très illustre Claude Desgot réduit à une simple terre de labour, à une campagne, à n'être qu'une deuxième nature ... voire une annexe de Noisiel et de ses marronniers apaisant les esprits ...  Bref !!! la période insupportable où le parc de Champs a probablement failli disparaitre ... !!! ... 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire