lundi 10 juin 2013

Calendrier du Bon Jardinier de 1947 : juin ...


Le Calendrier du Bon Jardinier de 1947 est signé Eugène Laumonnier et Maurice Marcel 


Dès la première décade de juin on note souvent les prémices de l'été caractérisés par la floraison du Tilleul commun (Tilia vulgaris Hayne) et du Troène vulgaire (Ligustrum vulgare Linné), la maturité du Groseillier à grappes et du Sorbier des Oiseleurs. La floraison de la Digitale (Digitalis purpurea Linné), du Châtaignier (Castanea sativa Miller) et de l'Achillée millefeuille (Achillea millefolium Linné) indiquent des possibilités de grandes pontes du Doryphore.


Adam Lonicer - Kreuterbuch: künstliche Conterfeytunge der Bäume, Stauden, Hecken,  1582


Potager.
TRAVAUX GÉNÉRAUX. 
Arrosages abondants, paillage, terreautage, sarclages, éclaircissages, binages. Lier les Chicorées et Scaroles. Ramer les Pois et Haricots. Taille des Melons, Concombres, Aubergines et Tomates. Plantation des Choux d'Automne, des Poireaux, des Céleris et Céleris Raves. A la fin du mois, mise en pépinières de plants de Fraisiers.
Vers le 10 on doit cesser la récolte des Asperges dans les jeunes plantations et le 24 (St Jean) dans les cultures en plein rapport. Quelques jours après la fin de la récolte arracher à la main les petits turions abandonnés comme pièges; après dessiccation les brûler. Début de la récolte des graines et protection des porte-graines contre les oiseaux. Dès les prémices de floraison, sulfatage des Pommes de terre contre le Mildiou.

SEMIS EN PLEINE TERRE. 
Dans la première décade, dernier semis de Choux pour l'hiver, le premier semis ayant été effectué lors de la floraison du Sureau noir (Sambucus nigra Linné). Traitement contre les Altises. A la même époque, semis en place de la Chicorée Witloof pour la production hivernale de « l'Endive ». Semis de Betteraves rondes dans les terrains peu profonds. Semis en place et dru de l'Oignon de Mulhouse pour l'obtention des petits oignons à repiquer. Dans la 2e et 3e décade semis de Carottes pour la provision hivernale. Semis de Choux-fleurs durs et de Brocolis et à mi-ombre de Fraisiers des quatre saisons. Avant le 20 il faut opérer tous les semis de Haricots pour récolter en sec. Semis échelonnés tous les 10 ou 15 jours de Haricots pour récolter en filets.
Statification des graines et profondeur des semis. Bon jardinier 1947
Forçage.— Pinçage et palissage des Vignes et Pêchers. Effeuillage des Pêchers et éclaircie des fruits. Ciselage du raisin. Palissage des boutures de Vignes en pots. Dépanneautage des serres à forcer dont la récolte est terminée. Veiller à ce que les tuyaux de chauffage soient complètement remplis d'eau pendant la période estivale. Montage des dernières couches sourdes à Melons. Vers le 25 semis d'une saison de Melons à planter en bâches (culture retardée). Dans les bâches à Ananas, par un temps couvert et froid, de préférence, donner un « coup de fouet », en chauffant, mais en ne faisant circuler l'eau que dans les tuyaux situés sous le fond des bâches. Vers la fin du mois dépanneautage des bâches à œilletons d'Ananas.

Fruitier et verger. 
Ébourgeonnage. Arrosage en cas de sécheresse des arbres nouvellement plantés. Soufrage des treilles et espaliers. Traitement à la bouillie cupro-arsenicale des arbres à pépins et des Vignes. Éclaircissage des fruits. Dresser et palisser les prolongements. Continuer les pincements et la taille en vert. Bassiner les Pêchers le soir. Pincement de la Vigne et pratique de l'incision annulaire. Rabattage sur les Pommiers en cordons des bourgeons situés sur le dessus des branches et tendant à acquérir trop de vigueur. Pinçage des Abricotiers et Cerisiers. Activer l'ensachage des fruits. Récolter et brûler les fruits vereux. Pose de gobe-mouches et de pièges.

Pépinières. 
Ebourgeonnage et accolage des greffes de Poiriers. Coursonnage des Poiriers et Pommiers-Egrin pour tiges. Formation des Poiriers palmettes, 1re et 2e série. Traitements insecticides et anticryptogamiques. Marcottage par buttage de Pommiers jaune de Metz et noir de Vitry, de Cognassiers de Fontenay, etc. Bouturage sous cloche et en plein soleil de rameaux feuilles de variétés dont Ia multiplication est très difficile.
Modalités des tailles charpentières

Jardin d'agrément
TRAVAUX DE PLEINE TERRE. — Au 15 juin, la plantation de tous les massifs doit être terminée, les Dahlias mis en place; le jardin d'agrément doit être en parfait état d'entretien. Les gazons sont tondus toutes les semaines, roulés si besoin et arrosés régulièrement. Les Dahlias plantés en mai sont tuteurés, les plantes grimpantes annuelles ou vivaces sont attachées A leurs supports.
Les arbustes tels que : Azalées de pleine terre, Boule de neige, Deutzia, Lilas, Philadelphus, Rhododendrons se verront supprimer leurs inflorescences fanées, une taille régularisera leur forme et leurs boutons floraux auront le temps de se former avant l’arrêt de la végétation.  
Juin est la meilleure ~poque pour la mise en place des plantes aquatiques, principalement des Nymphaea et des Nelumbium.
Nelumbium nucifera, Isola bella, Italie 


La roseraie est en pleine floraison; binez, sarclez, arrosez de préférence le soir mais évitez de pailler ce qui peut provoquer le «  blanc des racines »
Les Camellia commencent A former leurs boutons A fleurs, ils ont besoin d'arrosages. Les boutures de Chrysanthèmes sont pincées et rempotées.
Les plantes bisannuelles telles que : Giroflées ravenelles, Campanules a grosses fleurs, Roses trémières de même que la majorité des plantes vivaces sont à semer. Quelques annuelles à végétation rapide, semées sur place fleuriront encore avant les froids : Alysse odorant, Amarantes a feuillage, Belle de jour, Chrysanthèmes annuels, Coreopsis, Eschscholtzia, Nemophile, Reseda, Souci, sont de ce nombre.
A la fin du mois en terrain sec et léger, les bulbes de Crocus, Jacinthes, Narcisses, Tulipes, etc. ... mis en jauge pour achever leur maturité, sont a arracher.

SERRES, BACHES ET ORANGERIE. 
Les travaux indiques en mai doivent être terminés ; plus que jamais suivre attentivement : l'aération, les bassinages et arrosages, l'ombrage, Ia mouille des sentiers.
Les plantes d'orangerie mises en plein air avec leurs pots et groupées de façon décorative seront fréquemment arrosées, parfois a l'engrais liquide; de temps à autre la terre sera griffée avec l'appoint d'un petit surfaçage. Veiller qu'A travers le fond des pots, ces plantes n'~mettent pas de trop grosses racines qu'il faudrait couper lors de la rentrée en serre.
Les boutures sorties de la serre a multiplication sont enterrées sur couche chaude, ombrées au début, elles seront graduellement habituées au plein air. Ces couches recevront aussi les plantes languissantes.

En serre chaude, les couches de tannée seront remaniées afin de donner un peu de chaleur jusqu'en octobre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire