jeudi 7 février 2013

Un jardinier ...

Des sources et des filets d’une eau toujours limpide y favorisent la culture des céréales, des fruits et des légumes. Dans toutes les Oasis, les longs stipes des cocotiers, des doums et des avoîras, couronnés par de vastes parasols, y versent une ombre salutaire sur les troupeaux, qui paissent une herbe fine et succulente ; là l’industrie rurale a rencontré un sol sans cesse prêt à la payer de ses sueurs ; aussi est-elle parvenue à fixer une inépuisable fertilité.

(F.-E.Guérin - Dictionnaire pittoresque d’histoire naturelle et des phénomènes de la nature, Paris, 1838 )

Le Jardinier

détail de la gravure « Le Jardinier » Description de l’Égypte. 
Je me souviens d'une discussion avec Mohamed El Faiz sur le réseau hydraulique du domaine Royal de l'Agdal ... Notamment sur la manière de diviser  les parcelles de culture en cas de sécheresse ... Pour qui n'a jamais pratiqué c'est un mystère ... guider l'eau à l'aide d'une houe, regarder se remplir les sillons, les goulottes, les khettara ... refermer, ouvrir, regarder l'eau à nouveau ... est un plaisir bien difficile à décrire ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire