vendredi 19 septembre 2014

Scotland forever ...

L'homme est puissant, il domine le ciel et la terre, dit-on, mais il est une force plus grande encore car la main qui réellement gouverne le monde est celle qui berce l'enfant.
(William Wallace)

Le jardin de Chavaniac-Lafayette : le dessin du parterre et en 1925
Une fois n'est pas coutume, je colle à l'actualité ... il est évident que le jardinier français obtus que je suis, déteste autant les écossais que les anglais ... L' Ecosse, ses jardins fabuleux avec ses parterres de Meconopsis betonicifolia, ses gazons introuvables en France et surtout ce savoir faire incomparable du jardinier écossais pour gérer les lisières ...  Je ne parlerai pas de ce Thomas Blaikie qui, sans vergogne, retira le pain de la bouche des jardiniers français du 18e siècle ... Ce Monsieur, ce jardinier écossais, se targue d'être intervenu à la Malmaison, Bagatelle, le Raincy ... et puis quoi encore ? Versailles peut être ?
Je dois encore ajouter, la mort dans l'âme, Little Sparta, le jardin de Ian Hamilton Finlay qui compte parmi les plus beaux jardins du monde ... Bref!!!  Ces gens là sont insupportables !!!

Est-ce que John Moffat, le milliardaire écossais, naturalisé américain, qui acheta le domaine de Lafayette à Chavaniac aurait voté pour l'indépendance de l’Ecosse ? je ne sais pas ... à la vue du dessin du parterre de son jardin auvergnat représentant le drapeau écossais on peut le penser ... 

Après la magistrale étude, réalisée par le paysagiste Dominique Pinon, qui a considérablement fait progresser la connaissance de ce lieu, le propriétaire envisage peut être de restituer ce parterre ... une fois encore n'est pas coutume, cette idée de restitution me plait ... comme quoi, il y a quelque chose de pas net avec ces jardins écossais ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire