lundi 5 novembre 2012

Champs forever ...

The stuff that dreams are made of
(John Huston, The Maltese Falcon, 1941)

Le parc en 1885 - Henri Duchêne

Le parc en 1935 -  Achille Duchêne

Champs dans les années 1920 après 220 ans d'histoire et de projet
Bah oui! encore Champs ... Avouez que le cas n'est pas banal ... Champs est surement l'une des compositions les plus interessantes du territoire ... Champs est également un cas d'école, un cas pédagogique... le jardin d'Henri Duchêne devient régulier mais laisse une grande part à l'irrégulier ... pour moi le bel exemple du jardin mixte, c'est à dire mélangé, les styles s'articulant entre eux ... Par la suite Achille Duchêne tranchera ... s'affirmera dans le régulier et l'art déco... Il semble éloigner l'irrégulier ... mais attention pas trop vite ... quand vous irez parcourir Champs, vous serez surpris de constater que les deux styles s'aticulent encore admirablement ... Pourquoi cette dernière photographie à vol d'oiseau ? Je suis persuadé que le grand Claude Desgot serait fier du destin de Champs ... En tout cas moi, je le suis et bien content qu'il en soit ainsi ... pour finir une question où plutôt un dernier rêve ... à quand un Desgot-Henri-Achille-Duchêne pour écrire la  suite ? ici ou ailleurs ... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire