jeudi 5 avril 2012

Unité ...


L’unité d’essence dans les plantations rectilignes est une garantie d’harmonie et de bonne végétation. Les plus belles avenues sont composées d’une seule espèce d’arbres. Ainsi, les masses homogènes des marronniers des Tuileries font un cadre magnifique à l’allée du milieu, tandis que les essences variées de l’avenue et les arbres inégaux des Champs-Elysées détruisent toute idée de grandeur.

(Édouard André, Traité général de la composition des parcs et jardins, 1879)


Alignement de cèdres sur la route d'Imaichi, Japon

Détail de clos masure (hêtre) à Bailleul



L'inégalable parc de Courances

Il a bien raison Edouard André, comme toujours ... l'unité d'essence, de forme, est une garantie d'harmonie. J'aime aussi la densité, j'aime ces alignements très serrés aux allures de mur d'écorce ... Mes amis arboristes conseillent d'écarter les espaces entre les arbres ... l'arbre se développerait mieux ... je-n'y-crois-pas-du-tout... et c'est un peu hors sujet ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire