lundi 11 novembre 2013

Pantagruel ...

Les aultres croissoyent en long du corps. Et de ceulx là sont venuz les Geans,
Et par eulx Pantagruel ;
Et le premier fut Chalbroth,
Qui engendra Sarabroth,
Qui engendra Faribroth,
Qui engendra Hurtaly, qui fut beau mangeur de souppes et regna au temps du deluge,
Qui engendra Nembroth,
Qui engendra Athlas, qui avecques ses espaulles garda le ciel de tumber,
Qui engendra Goliath,
Qui engendra Eryx, lequel fut inventeur du jeu des gobeletz,
Qui engendra Tite,
Qui engendra Eryon,
Qui engendra Polypheme,
Qui engendra Cace,
Qui engendra Etion, lequel premier eut la verolle pour n'avoir beu frayz en esté, comme tesmoigne Bartachim,
Qui engendra Encelade,
Qui engendra Cée,
Qui engendra Typhoe,
Qui engendra Aloe,
Qui engendra Othe,
Qui engendra Ægeon,
Qui engendra Briaré, qui avoit cent mains,
Qui engendra Porphirio,
Qui engendra Adamastor,
Qui engendra Antée,
Qui engendra Agatho,
Qui engendra Pore, contre lequel batailla Alexandre le Grand,
Qui engendra Aranthas,
Qui engendra Gabbara, qui premier inventa de boire d'autant,
Qui engendra Goliath de Secundille,
Qui engendra Offot, lequel eut terriblement beau nez à boyre au baril,
Qui engendra Artachées,
Qui engendra Oromedon,
Qui engendra Gemmagog, qui fut inventeur des souliers à poulaine,
Qui engendra Sisyphe,
Qui engendra les Titanes, dont nasquit Hercules,
Qui engendra Enay, qui fut très expert en matiere de oster les cerons des mains,
Qui engendra Fierabras, lequel fut vaincu par Olivier, pair de France, compaignon de Roland,
Qui engendra Morguan, lequel premier de ce monde joua aux dez avecques ses bezicles,
Qui engendra Fracassus, duquel a escript Merlin Coccaie,
Dont nasquit Ferragus,
Qui engendra Happe mousche, qui premier inventa de fumer les langues de beuf à la cheminée, car auparavant le monde les saloit comme on faict les jambons,
Qui engendra Bolivorax,
Qui engendra Longys,
Qui engendra Gayoffe, lequel avoit les couillons de peuple et le vit de cormier,
Qui engendra Maschefain,
Qui engendra Bruslefer,
Qui engendra Engolevent,
Qui engendra Galehault, lequel fut inventeur des flacons,
Qui engendra Mirelangault,
Qui engendra Galaffre,
Qui engendra Falourdin,
Qui engendra Roboastre,
Qui engendra Sortibrant de Conimbres,
Qui engendra Brushant de Mommiere,
Qui engendra Bruyer, lequel fut vaincu par Ogier le Dannoys, pair de France,
Qui engendra Mabrun,
Qui engendra Foutasnlon,
Qui engendra Hacqueebac,
Qui engendra Vitdegrain,
Qui engendra Grand gosier,
Qui engendra Gargantua,
Qui engendra le noble Pantagruel, mon maistre.
J'entens bien que, lysans ce passaige, vous faictez en vous mesmes un doubte bien raisonnable et demandez comment est il possible que ainsi soit, veu que au temps du deluge tout le monde perit, fors Noë et sept personnes avecques luy dedans l'Arche, au nombre desquelz n'est mis ledict Hurtaly ?

(François Rabelais, Pantagruel, 1532)

Photographie ©Nathaniel Baruch - Les acteurs musiciens chanteurs 


Les décors aquatiques et interstellaires d'Adeline Caron (après la pièce)
Je suis allé voir Pantagruel ... je me suis amusé comme un enfant découvrant le théâtre ... Je ne vais pas vous faire une critique d'acteur mais Olivier Martin-Salvan a une présence et une énergie ... gargantuesques (facile) ... Je voulais vous parler des décors d'Adeline Caron... on ne peut plus minimalistes au début certes,(ce qui n'est jamais pour me déplaire) mais la dernière partie de la pièce est carrément Magique ... La scène se transforme en un je ne sais quoi qui vous transporte dans un monde sous-marin d'une autre galaxie ... et ce, avec beaucoup plus de génie créatif que de moyen ... et quand on sait que Adeline Caron se passionne pour les jardins ...

Pub ...

pantagruel
texte François Rabelais
mise en scène Benjamin Lazar
du 7 au 30 novembre 2013

avec le comédien Olivier Martin-Salvan
et les musiciens Benjamin Bédouin et Miguel Henry

conception artistique et adaptation Benjamin Lazar et Olivier Martin-Salvan • collaboration à la mise en scène Amélie Enon • composition et direction musicale David Colosio • recherche dramaturgique Mathilde Hennegrave • scénographie Adeline Caron • assistée de Sylvie Bouguennec • lumières Pierre Peyronnet • costumesAdeline Caron et Julia Brochier • assistées de Margaux Sardin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire