vendredi 29 mai 2015

Botanique intrinsèque ...

Le charme d'Adam est d'être à poil ...
(Moyen mnémotechnique hortésien )
Charme (Carpinus betulus) marquant une ancienne lisère dans un jardin lâchement abandonné

Hêtres (Fagus sylvatica) dans le même jardin abandonné
"Le charme d'Adam est d'être à poil" mais qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ? ... et celui là ? " La bite à ce pauvre homme" ? Ce sont des moyens mnémotechniques qu'on n'apprend pas (plus?) à l'école ... certes pas très fins mais assez efficaces ... 
Traduction - "Le charme d'Adam est d'être à poil "veut dire : la feuille du Charme (Carpinus betulus) à des dents (charme d'Adam), la feuille du hêtre (Fagus sylvatica) à des poils (être à poil) ... vous conviendrez que c'est efficace et heureusement juste ... "La bite à ce pauvre homme" ? est le moyen de se rappeler le mot Pittosporum ... très compliqué pour un mot aussi simple, à moins que ce soit de l'humour hortésien...La détermination (et en général la botanique) est la bête noire des jardiniers ... il est vrai que les Ceratostigma plumbaginoïdes, Leptopteris hymenophylloides et autre Cunninghamia sinensis sont bien difficiles à avaler ... Le plus vicieux de tous est l'Aesculus hippocastanum pour ce pauvre et bien simple marronnier ... d'ailleurs qui le dit ? ... 
Je crois savoir que les étudiants actuels n'apprennent plus (trop) ces listes interminables de végétaux ... Les familles ne s'apprennent plus vraiment depuis longtemps maintenant ... Vais-je jouer le nostalgique habituel ? Pas vraiment, j'ai toujours pensé que l'a détermination des végétaux n'était pas un truc d'étudiant mais l'œuvre parallèle d'une vie de jardinier ... Combien de plantouilles suis-je capable de reconnaître au premier coup d'œil sans l'aide d'une flore ? ... 100 ? 1000? 10 000? je n'en sais rien du tout (10 000 sûr que c'est non) En revanche ... et c'est mon coté poétique (ou Corse ?) j'aime les familles, les anciens noms surtout .. les Graminées, les Légumineuses, les Philadelphées, les Labiées, les Liliacées, les Renonculacées, les Ombellifères, les Rosacées, les Papilionacées ... etc. et par dessus tout, les Cucurbitacées ... Nostalgique ? peut être un peu ...

1 commentaire:

  1. On apprenait encore "Le charme d'Adam..." il y a une dizaine d'années pendant les sorties du département Ecologie à l'ENSP... j'espère que la nouvelle équipe le fait toujours !

    RépondreSupprimer