vendredi 7 décembre 2012

Boussard par Marrast et le temps passé ...

Ayant ainsi, dans la propriété, distribué toutes choses suivant une ordonnance constante et manifeste, nous nous trouverons fort éloignés de la réalité ; nous nous serons efforcés d'atteindre l'idéal, en traçant un jardin où fleurisse le bonheur et où s'épanouisse la sérénité. Pour exprimer de tels sentiments, nous nous appliquerons à faire dominer les lignes grandes et continues : car, il est incontestable que les dimensions importantes impressionnent toujours favorablement. Il ne s'agit point, ici, d'étonner le visiteur, ni de tromper son regard par de fausses perspectives. Nous nous efforcerons de réaliser cette apparence majestueuse, qui en impose à l'homme, qui exalte ses sentiments, et qui élève son esprit au-dessus de la mesure habituelle.
(André Vera, Le Nouveau Jardin, 1911)
Le Parc Boussard par Marrast -  L'illustration 28 mai 1932

 Le dallage et les pergolas du Parc Boussard -  L'illustration 28 mai 1932
Le parc Boussard- 28 novembre 2012 
-Ne cherchez pas les pergolas, elles n'y sont plus -
Le parc Boussard- 28 novembre 2012

Le parc Boussard- 28 novembre 2012

Je suis allé voir le jardin Boussard en région parisienne … C’est un jardin Art déco de 1927/29 déssiné par Marrast … Vous le savez,  j'aime les jardins vieillissant, ces jardins qui doivent autant au paysagiste qu’au temps passé. Pour les jardins Art déco j’avais franchement un doute … J’aime les jardins Arts déco .. mais ces jardins tellement architecturés peuvent-ils se magnifier avec le temps comme un Méréville ou un Valgenceuse ??? Et bien Boussard oui ! on peut même dire qu'il s'est métamorphosé avec le temps devenant végétal et gardant ce qu'il faut d'architecture ...  C’est la leçon de cette visite… Certes, certains diront qu’il s’est un peu amolli, les proportions ne sont  plus toujours là … Mais qu’est-ce que c’est beau ! … sur les photographies de 1932 regardez le dallage semé de gazon … Ah si j'étais le jardinier de Boussard, je serais bien tenté de reproduire … mais juste  ça … 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire