jeudi 9 janvier 2014

Rome Skyline ...

Combien d'arbres faut-il pour faire une forêt ?
(Arnaldur Indridason, Hiver Arctique, 2005)


Pins et Cyprès au Vatican
Pins sur le Janicule
Pins dans le Palatin
Pins de la Villa Medicis
Pins de la Villa Farnesina, Trastevere

Rescapé et absence de gestion dans le Palatin
Le skyline de Rome on connaît, ces fameux pins plantés pour la plupart au 19e siècle et qui se répartissent dans toute la ville et sur les collines... Concernant la conservation des jardins et des paysages, les italiens avaient dans les années 1990 un discours bien différent de celui des français ...Ils reprochaient aux français de congeler la ruine, contestaient la restitution et mettaient en avant l'évolution... Inutile de vous dire que j'appréciais ... Depuis peu, un courant restitutioniste conteste l'apport du 19e siècle ... les pins, les cyprès ne sont pas historiques ??? Mon oreille gauche (la droite a la chance d'être sourde) a entendu dire que les pins de la Villa Medicis et les cyprès de la villa d'Este n'étaient pas historiques ... Bref! on dégage le 19e siècle ! comme d'hab ... Curieux cette envie de restituer le passé alors que dans les jardins italiens ce passé est toujours visible ...
On en est pas encore à raser ces jardins... heureusement ... Dans une ville comme Rome on se demande bien ce que ce discours peut bien vouloir dire ... Retrouver l'état historique de Rome ??? on rase quoi ? ... Le Monumento a Vittorio Emanuele ? Doit-on détruire le Panthéon aux allures de petit con avec ses 2000 ans et reconstruire le temple d'Agrippa d'avant ? Les absences de gestion et d'objectifs,  en Italie comme en France, sont des brèches dans lesquelles le restitutioniste opportuniste s'engouffre ... à la Villa Medicis c'est flagrant, on ne sait pas quoi faire, on tourne en rond, les pins sont malades et on ne sait pas si l'on doit les remplacer par d'autres pins, par d'autres arbres, la restitution apparait alors comme plus simple que la gestion ou que le projet... Ces brèches sont avant tout une absence de compétence, une absence de paysagiste, une absence de jardinier ...


Dans la Skyline de Rome - Janicule


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire