lundi 14 octobre 2013

Un jardin de la Renaissance close ? ...

Le jardin d’aujourd’hui est demeuré sur la tradition, car il est régulier. Mais ce n’est plus l’ordre à la manière de Le Nôtre, c’est plutôt un jardin de la Renaissance close. Le jardin se dissimule comme jadis, non plus pour des raisons guerrières ou féodales, mais parce que plutôt la fort cherche à devenir de plus en plus anonyme et davantage encore en ville. De nouvelles combinaisons d'architecture et de disposition de fleurs en font, en prolongement de la maison, une pièce supplémentaire qui serait la salle de plein air.
(Albert Laprade, Le jardin et la maison arabes au Maroc, 1926)

J. Barot, Jardin à Saint-Cloud- (non daté)
Gabriel Guévrékian, Exposition des Arts Décoratifs, 1925
(autochrome d'Auguste Léon)
Le jardin du MoMA - Le plus ouvert des jardins clos 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire