samedi 11 juillet 2015

l'if ou l'arbre de vie de Louis Benech ...

Certains endroits sont faits pour les jardins et d’autres non. Il m’est arrivé de m’enfuir au triple galop car je n’avais pas envie de transformer une cour médiévale de toute beauté en espace vert. Un jardin, un parc, reste éphémère et son sens évolue avec le temps. Avoir un jardin demande du travail et un minimum de connaissances. Même un potager tout bête, c’est physique et c’est du boulot.
 (Louis Benech, Interview de Catherine Deydier, 2008)


Projet de Louis Benech sur l'ancien bosquet du Rond Vert anciennement bosquet du Théâtre d'eau à Versailles

Pendant les travaux (photo Zest for Ar )

L'if de Louis Benech aujourd'hui

J'aime beaucoup Louis Benech  ... C'est un type incroyablement gentil et respectueux des jardins, des gens.... Il m'arrive souvent d'orienter des étudiants vers des bureaux d'études ... immanquablement Louis est le premier à répondre, à donner des conseils ... à chaque fois je suis béat d'admiration devant tant de partage ...

J'ai suivi depuis le début le projet de Louis à Versailles mais je n'y suis allé que la semaine dernière ... C'est magnifique ! Quand j'entendais Louis parler du projet, il racontait toujours cette histoire d'if qu'il avait souhaité garder ... j'avoue que je ne comprenais pas trop ... Comment la sauvegarde d'un if pouvait avoir un intérêt dans un projet aussi élaboré ? A peine entré dans le jardin on comprend, l'if est là sur son île, mutilé mais dominant le jardin, rappelant un passé à la fois prestigieux et douloureux ... Louis, avec une très grande poésie, nous fait partager sa première émotion ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire